Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis synesthète

Publié le par Nours

Je suis synesthète

Ce n'est pas une lubie, une passion, un engagement politique, religieux ou sectaire. Pas une maladie non plus, avec des trucs qui gratouillent quand on fait pipi. Ce serait un phénomène neurologique, d'origine très probablement génétique...

C'est tellement vaste la synesthésie que je vous laisse regarder sur Wikipédia pour mesurer la chose. Juste pour vous mettre sur la piste, certains synesthètes associent des lettres ou des jours de la semaine à des couleurs. En ce qui me concerne, il s'agit du type "numérique", avec une particularité : je "vois" spatialement le temps... Bon, ok, mon voisin Roger voit aussi un peu le temps quand il est bourré...

Allez, écoutez moi 2 secondes, pour une fois que je suis sérieux...

Je visualise le temps de l'origine de la terre à nos jours de manière spatiale, en 3 dimensions, avec une flèche du temps marquée par un chemin complexe qui monte, qui descend, qui tourne, avec des marches, des faux plats, des lignes droites, des courbes, des toboggans... je pourrais bosser au parc Walibi...

Pour la période récente (jusqu'à 1900), les années peuvent apparaître sous forme continue ou bien en forme de touches de piano les unes à cotés des autres si jamais je me "rapproche" d'une période particulière (comme une représentation fractale), qui se compose d'éléments de l'histoire de l'humanité superposés à ce chemin (des dinosaures aux poilus des tranchées, de Epicure aux tours jumelles) ou de mon histoire personnelle (un angle droit à 1980, date du déménagement de mes parents, où trône une belle guillotine, symbole que j'associe à cette année là) et dont les détails ainsi que mon positionnement spatial par rapport à cette représentation dépendent du contexte dans lequel je "pense" au temps (personnel, politique, musical).... bref... un sacré bordel à décrire. Sans parler du fait que la position d'où je regarde ce temps peut se déplacer, comme si j'étais un petit drone au dessus de ce chemin biscornu, bruyant et foisonnant.

C'est ma copine qui m'a diagnostiqué. Comme beaucoup, j'étais un synesthète qui s'ignorait jusqu'à ce qu'elle mette un mot sur ce qui pour moi n'avait rien d'anormal jusqu'alors, dans la mesure où j'étais persuadé de partager cela avec tout le monde. Mais quand le récit de cette représentation fait ouvrir la bouche aux gens avec un petit filet de bave et un regard qui signifie qu'ils ont une bête curieuse en face d'eux, on finit par en douter...

Je ne dessine pas bien et là est mon malheur car j'aimerais pouvoir vous montrer ça. Lorsque je regarde sur le web, je vois des synesthètes montrant leurs représentations spatiales de la semaine, de l'année.... disons que je partage cela aussi avec eux, mais que dans mon cas cette représentation ne se limite pas à une année... mais à quelques milliards...

Et je ne vous ai pas parlé de la façon dont je vois les chiffres, les lettres, les heures du jour, avec ce petit escalier qui va de 9h à midi et qui reprend, après un faux plat, vers 20h jusqu'à minuit, jusqu'à ce toboggan en colimaçon qui se découpe dans la pénombre pour finir vers 7h du matin le jour d'après...

Si vous cumulez les talents de Vasarely, de Bruegel l'ancien et de Jérôme Bosch, j'ai du boulot pour occuper vos soirées.

Commenter cet article

Amatheus 19/05/2016 10:44

Bienvenu dans la petit monde des synesthètes ;)

Même si le forum est en stand by, tu peux passer sur celui de synestheorie.

Au plaisir de te recroiser,
Amatheus
(Wellry sur l'ancien forum synesthesie.info)

Nours 19/05/2016 23:35

Merci pour ton passage. Je vais venir faire un tour sur synestheorie d'ici peu... histoire de ne pas me sentir trop seul :-)

photodilettante 11/03/2015 17:15

dis rien à ta copine, elle va se tirer.. hihi.....tu m'as appris un mot mais bon je pense que je n'ai rien compris.. t'es encore plus barré que moi mais intelligent ça c'est sûr.. tu me fais marrer . merci ..

Nours 13/03/2015 21:19

Ma copine est au courant, et cette particularité lui plait. Du reste, elle et moi en collectionnons pas mal des particularités...

personne 21/02/2015 13:31

C'est très surprenant... avant de tomber sur ton blog, j'ignorais totalement l'existence de ce phénomène. Dans un autre registre, enfant, je me suis souvent demandé ce que cela ferait de découvrir une couleur inconnue. J'essayais mais, rien à faire, impossible d'inventer une nouvelle couleur, sur ce sujet particulier le cerveau semble limité à ce qu'il connaît déjà.
Dans ton cas, cette association un peu déroutante de prime abord, ouvre des portes de l'imaginaire pour qui ne connaît pas ce que tu vis... Si cela ne t'empêche pas de vivre, et surtout si cela n'est pas une contrainte au quotidien, je trouverais cela presque séduisant.

Nours 11/03/2015 20:15

Très loin d'une contrainte... comme une vie intérieure dont je suis fier, finalement...

Nours 21/02/2015 13:53

Rien d'handicapant, loin de là. Sais-tu d'ailleurs que les Asperger les plus brillants expliquent leur capacité de calcul mentale par leur méthode de visualisation des nombres et leur association à des couleurs.
Je ne suis qu'un simple synesthète numérique de QI normal qui voit les chiffres tout noirs.... mais qui montent et descendent comme des couillons...

Tigre de Feu 07/01/2015 13:29

ça doit être pratique pour apprendre des dates ! Moi j'ai commencé à développer un système d'images mentales pour me rappeler la date de certains évènements, par exemple, le pacte de Varsovie, mai 1955, j'imagine le palais de la culture et de la science avec devant deux plages de gazon pour chacun des deux 5 de l'année plantées de muguet pour le mois de mai. J'utilise ma synesthésie dans l'association d'images et de chiffres : le gazon est de couleur vert foncé qui est la couleur avec laquelle je perçois de chiffre 5.
Autre exemple : des Coréens qui foncent avec chacun un coquelicot bleu et vert accroché à leur veste sur une pelouse parsemée d'oranges pour me souvenir que la frontière coréenne s'est stabilisée le 27 (bleu et vert) juin (coquelicot) 1953 (pelouse + oranges) au 38° parallèle.
Cette technique est un peu longue à mettre en place et je dois continuer à la peaufiner pour obtenir des imageries efficaces.

Nours 08/01/2015 21:10

C'est original comme moyen mnémotechnique :-)
Aujourd'hui, je comprends mieux certaines passions, certains goûts, maintenant que j'ai réalisé cette spécificité chez moi. Par exemple, j'ai toujours adoré l'histoire et la géographie. Gamin, vers 7-8 ans, je redessinais tous les continents du monde en connaissant par cœur la forme des pays, le nom et l'emplacement de leur capitale. J'adorais ça. Et je n'ai aucun souvenir d'une quelconque phase d'apprentissage et de tentative de mémorisation. Le fait que ma mémoire soit majoritaire visuelle ne fait plus aucun doute.
Dans la même veine, j'aimais l'histoire, les grands évènements (la seconde guerre mondiale notamment) que j'associais à des lieux dont j'avais une image précise en tête. Le débarquement que je croquais à la manière d'un Bruegel l'ancien, plein de tous petits soldats de toutes les nationalités. En fait, j'ai fini par incruster ces images dans ma visualisation du temps, comme des jalons, comme un jeu de société où des images sont associées à chaque case. Probablement pour cela que je mémorisais si bien les dates, et les évènements et que j'aimais l'histoire. Evidemment, j'avais peu de difficultés pour mémoriser les dates et du coup c'était de l'énergie en plus pour m'intéresser aux évènements eux-mêmes.
Et ce dessin animé, Il était une fois l'homme, où on voyait représentés sur un bandeau avec des bornes kilométriques les évènements historiques. J'adorais ce dessin animé et notamment les passages représentant le fil du temps. Je comprends mieux pourquoi...

Sable 16/12/2014 22:30

Bonsoir,
Merci d'être passé sur mon blog !
C'est la première fois que j'entends parler d'une synesthésie semblable à la vôtre ! Je suis fascinée par votre manière de visualiser l'espace-temps !
A bientôt !