Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Orlandolor

Publié le par Nours

Ce soir, je suis gay.

Lire la suite

Escapade en automne

Publié le par Nours

Cristophe n'est pas le seul à faire des balades bucoliques pendant qu'Audrey mate les mêlées de rugbymen. Moi aussi je bucolise le dimanche ! La boucle du pigeonnier de B... Au fait, il y'a un chevreuil caché dans l'une des photos... un tour de manège...

Lire la suite

Purple tears

Publié le par Nours

Bien sûr, je ne vous ferai pas l'offense de vous parler de la version longue de Purple rain, dont le final orchestral, fait de violons et de piano est à tomber par terre, et dont les mélodies ne sont pas sans rappeler Massive Attack. Mais ce que fera...

Lire la suite

Phénix

Publié le par Nours

On dirait un quartier déshérité des banlieues pauvres des Etats Unis ou de l'ex-bloc de l'est. Une ville fantôme vidée de ses habitants pour une raison aussi soudaine qu'obscure. Pripiat, version Europe de l'ouest. Une ville abandonnée, rongée, puis envahie...

Lire la suite

Reconnaissance

Publié le par Nours

C’est une très jolie vallée en pente douce. Pass of Glencoe, en Ecosse. Je suis tourné vers la descente, assis sur un banc de pierre et je parcours des yeux ce petit chemin qui serpente jusqu’à mes pieds et continue derrière mon dos. L’herbe est haute...

Lire la suite

Ground control to major Tom

Publié le par Nours

Depuis ce matin, Major Tom, tu as pris tes pilules, mis ton casque et tu es sorti de ta capsule. J'espère que la vue est belle, que la terre est bleue. Même s'il n'y a rien que tu puisses faire. Moi non plus, je ne peux rien faire pour que tu reviennes....

Lire la suite

Je suis Paris

Publié le par Nours

Et Paris est éternelle.

Lire la suite

Idées noires

Publié le par Nours

2h On avait 2h devant nous. Pas une minute de plus. On avait prévu de faire ça un vendredi, jour de sport, afin de pouvoir utiliser nos survets et garder nos habits propres. 1h55 On se retrouve dans la cour et discrètement on se planque dans les toilettes...

Lire la suite

Au fil de l'eau

Publié le par Nours

Il avait pris une journée de congés pour profiter des derniers moments de douceur, avant que le brouillard humide d'octobre ne prenne définitivement le pas sur les vents chauds de l'été. Une décision prise au dernier moment, sur un coup de tête, comme...

Lire la suite

Livrons nous

Publié le par Nours

Comme des milliers d'auditeurs de France Inter, j'étais scotché à la radio ce matin pour entendre l'annonce du jury du livre Inter 2015... et pour apprendre que, sans surprise, je n'en faisais pas partie. Pas vraiment de déception, non, j'avais écrit...

Lire la suite

Quelqu'un m'a dit

Publié le par Nours

Il y'a quelques jours, j'ai reçu un joli sms... Un sms qui m'a laissé sans voix. Un sms qui m'a fait fondre. Un sms que je garde précieusement. Un sms que je vous souhaite un jour. Ce sms, il m'a dit... Moi je t'aime : pour ta joie de vivre pour tes idées...

Lire la suite

Garde du corps

Publié le par Nours

Un coffre qui s'ouvre et le brouhaha devient murmure, et le murmure devient silence. Un bébé qui pleure, le froissement des tissus plastifiés de l'hiver, les gravillons qui crissent sous les souliers qui se regroupent. Les gens sont venus nombreux. Ca...

Lire la suite

Noir et blanc

Publié le par Nours

Chaise en bois avec assise en paille trouée, dossiers manquants, canapé à la structure métal visible et accessible aux petits doigts, bouteille de jus d'orange sans étiquette, gâteau maison unique... le jour de mes 4 ans n'en a pas moins été une fête....

Lire la suite

Mad Max

Publié le par Nours

Je t'ai vu arriver en trombe dans mon rétroviseur. Petit frelon énervé, zigzaguant sur la rocade au milieu des abeilles butinant mollement leur bitume quotidien. La main posée sur le haut du volant, cassée au niveau du poignet, l'épaule tordue tant elle...

Lire la suite

Je suis Charlie

Publié le par Nours

Mercredi 7 janvier : tristesse Jeudi 8 janvier : colère Vendredi 9 janvier : peur Samedi 10 janvier : soulagement Dimanche 11 janvier : fierté et espoir Lundi 12 janvier : ... ?

Lire la suite

Reprends moi si je me trompe...

Publié le par Nours

A l'heure où nos chers artistes français se vautrent à nouveau dans la reprise facile et fadasse pour les bonnes causes de fin d'année, avec d'autant moins d'originalité qu'ils se massent nombreux comme des bœufs derrière le micro, il serait temps de...

Lire la suite

Naissance

Publié le par Nours

Je sens qu'il fait froid mais c'est quelque chose de lointain, qui ne me concerne pas. Il n'y a pas de vent, il ne pleut pas. Nous ne serions pas là, seul le léger bourdonnement de la ville voisine atténuerait la froideur du silence nocturne, comme la...

Lire la suite

Dawn

Publié le par Nours

I get up at the crack of dawn When the coolness fights the warm I wander through the streets No one in sight and no heartbeat I feel any tiny rustle Of scattering dead leaves on the ground My freedom is in this motion Nowhere to go but no more bonds ......

Lire la suite

Je suis synesthète

Publié le par Nours

Ce n'est pas une lubie, une passion, un engagement politique, religieux ou sectaire. Pas une maladie non plus, avec des trucs qui gratouillent quand on fait pipi. Ce serait un phénomène neurologique, d'origine très probablement génétique... C'est tellement...

Lire la suite

Comment faire venir le monde dans mon village ?

Publié le par Nours

Ca y est. J'ai créé mon blog. J'assouvis enfin mon fantasme d'écrire et d'être lu. De l'exhibitionnisme pur et dur. Regardez bien ! J'écris, c'est moi, je pense des trucs, si si, je suis drôle, spirituel... Quel con. Ecrire c'est bien joli, mais l'absence...

Lire la suite

Reveillon...s nous !

Publié le par Nours

Hier soir, après avoir lu quelques chapitres de La possibilité d'une île, j'ai éteint la lumière et j'ai dû m'endormir dans la minute qui a suivi. Quoi dire d'autre... ah oui, si, j'ai éteint à 23h50... un 31 décembre. Et j'assume ! Je me vois bien chez...

Lire la suite

Comment réussir son premier Noël tout seul

Publié le par Nours

Enfin, le second... Mais lors du premier, il ne s'est tellement rien passé de captivant que je ne m'en souviens pas, alors ça ne compte pas. Ceci dit, vu la tournure de celui ci, il ne restera pas non plus dans les annales... Donc voilà, je passe mon...

Lire la suite